You are browsing the site for Roxtec Canada (fr).

We think you may belong in this market: United States (en). Please select your preferred market website to see relevant content and product availability.

Nous utilisons des cookies pour garantir le fonctionnement optimal de notre site Internet et pour collecter des informations nous permettant de l'améliorer pour vous.
Informations relatives à la confidentialité et aux cookies

OK
  1. Industries
  2. Infrastructure
  3. Infrastructures de pointe
  4. Comment garantir l'étanchéité des salles blanches et des chambres isolées

Comment garantir l'étanchéité des salles blanches et des chambres isolées

Comment garantir l'étanchéité des salles blanches et des chambres isolées

Voici 5 éléments à prendre en compte

Votre établissement héberge-t-il le développement de produits pharmaceutiques ou est-il un centre de lutte contre les virus infectieux ? Dans tous les cas, vous devez garantir une étanchéité parfaite à l'air ainsi qu'un niveau de sécurité très élevé. 

La conception et la création de salles blanches, de chambres de confinement biologique, de laboratoires et de chambres isolées dans les hôpitaux constituent un véritable défi. Voici cinq conseils utiles pour les responsables de salles blanches ou d'opérations sensibles de la sorte. Ces informations sont basées sur les directives ISO 14644-14. 

1. Choisir les matériaux adéquats 

Les types de matériaux de l'équipement doivent être lisses, nettoyables et présenter une faible émission de particules. Utilisez de l'acier inoxydable, à la place de l'acier plaqué ou revêtu d'oxyde, pour empêcher la génération passive de particules, et évitez constamment les peintures.

2. Assurer de faibles propriétés électrostatiques 

Le matériau doit présenter de faibles propriétés électrostatiques pour empêcher les particules en suspension et les micro-organismes de s'attacher à la surface de l'équipement. Les équipements ayant une charge différente de celle des particules en suspension dans l'air entraînent un potentiel de liaison des particules par attraction électrostatique, ce qui présente un facteur de risque pour les forces gravitationnelles, aérodynamiques ou d'adhésion. 

3. Simplifier le nettoyage

Lorsque les matériaux de conditionnement primaire, les produits intermédiaires ou en vrac sont exposés à l'environnement, les murs intérieurs, les sols et les plafonds doivent être lisses et exempts de fissures ou de joints ouverts. Ils ne doivent pas rejeter de particules, mais au contraire ils doivent permettre un nettoyage et une désinfection faciles et efficaces. 

4. Prévoir une conception sans cavités

Concevez les tuyauteries, les éclairages, les points de ventilation et tout autre passage d'alimentation sans créer de cavités. Les cavités sont difficiles à nettoyer et à entretenir. S'il doit y en avoir, elles doivent être accessibles de l'extérieur des zones de fabrication.

5. Étanchéifier les passages de câbles et de tuyauteries 

Les passages de câbles et de tuyauteries constituent un chemin de fuite courant, susceptible de diminuer les performances de pression positive et négative. Les passages de câbles et de tuyauteries doivent être étanches pour empêcher les fuites d'air et assurer la validation de la salle à la pression positive et négative.  

Voulez-vous en savoir plus sur les solutions d'étanchéité pour les câbles et les tuyauteries pour les laboratoires et les salles blanches ? Continuer la lecture.