This seems to be your market:

Nous utilisons des cookies pour garantir le fonctionnement optimal de notre site Internet et pour collecter des informations nous permettant de l'améliorer pour vous.
Informations relatives à la confidentialité et aux cookies

OK

Comment protéger les data centers des inondations

Prenez trois mesures renforcées et judicieuses pour éviter les temps d'arrêt.

Comment protéger les data centers des inondations

Les conditions météorologiques extrêmes et l'élévation du niveau de la mer constituent une menace croissante pour les infrastructures de communication essentielles, et des centaines de data centers dans le monde ont désormais besoin d'une protection contre les infiltrations d'eau et les inondations. Il est essentiel de maintenir la fiabilité opérationnelle et de réduire le risque de temps d'arrêt.

Les temps d'arrêt sont coûteux pour les propriétaires et les opérateurs : une panne dans un data center coûte en moyenne 740 357 USD. Les causes les plus fréquentes des temps d'arrêt sont les conditions météorologiques. 

Les inondations provoquent des temps d'arrêt  

Les catastrophes naturelles entraînant des inondations causent d'énormes dégâts économiques. Citons comme exemple le terrible ouragan Sandy qui a provoqué des pannes dans les data centers de New York, aux États-Unis, en 2012, et les précipitations extrêmes qui ont entraîné une panne des sites de communication à Leeds, Royaume-Uni, en 2015. Dans les deux cas, il a fallu des jours pour tout rétablir. Même dans des circonstances moins extrêmes, l'eau peut occasionner des défaillances affectant les opérations. 

datacenter_cloud_750_v2.gif

Des prévisions effrayantes

L'augmentation de la fréquence des inondations côtières, fluviales ou pluviales devrait endommager des équipements essentiels tels que des câbles, des mâts, des pylônes, des data centers, des centraux téléphoniques, des stations de base ou des centres de commutation. Selon certaines prévisions, 235 data centers seront affectés par la montée du niveau de la mer d'ici 2030. 

Des mesures renforcées sont la solution

Que pouvez-vous donc faire pour protéger les infrastructures critiques ? Jason Hood, responsable mondial du secteur des infrastructures chez Roxtec, spécialiste de l'étanchéité, répond clairement à cette question avec trois mesures de renforcement : 

  1. Déterminez le bon emplacement dès le début. Placez votre data center dans une zone à faible risque, où les risques d'élévation de la nappe phréatique ou d'effets de l'humidité à long terme sont minimes.
  2. Sécurisez l'ensemble de vos installations. Il est essentiel de protéger tous vos équipements, y compris les générateurs, les commutateurs et les réseaux de fibres optiques, contre les risques d'humidité et de décharge partielle.
  3. Utilisez des solutions d'étanchéité efficaces. Appliquez les meilleures pratiques lorsque vous étanchez vos ouvertures, telles que les passages de câbles et de tuyauteries.

Voulez-vous en savoir plus ? Lisez le document de l'expert en étanchéité Jason Hood « Water Mitigation in Data Centers. Préparation aux catastrophes naturelles et au changement climatique » et découvrez comment éviter les arrêts.